Cafetière: combat contre le tartre

un café svp

Amateurs/trices de délicieux cafés (moka, kona, sidamo ou tout autre), vous voulez à tout pris éviter que votre cafetière ne s’entartre ou dans le pire des cas, vous souhaiter la détartrer. Voici, une petite astuce pour combattre ce fléau ;).

Remplissez le réservoir d’eau de votre machine avec du vinaigre blanc. Vous laissez agir pendant 30 minutes au moins. Ensuite, faites tourner votre cafetière toujours remplie de vinaigre pendant un cycle complet. Lorsque tout le vinaigre s’est écoulé, vous répétez un cycle avec cette fois-ci uniquement de l’eau claire.

Votre cafetière retrouvera une nouvelle jeunesse.

PS: si vous avez près de chez vous une brûlerie ou un bon salon de thé, n’hésitez surtout à y goûter du café tout frais moulu ou des thés aux saveurs exquises. Vous y vivrez de nouvelles expériences gustatives!

 » Pur arabica« 

 

Crédit photo par Romulo

Si cette astuce vous a plu, lisez-ceci...

Vous voulez d'autres conseils et astuces pratiques pour profiter des bienfaits du vinaigre ?

Pour l'utiliser au quotidien que ce soit pour l'entretien de votre maison, soulager certains petits « bobos », faire des remèdes de grand-mère ou comme produit de beauté ?

Alors découvrez ce que vous réserve « Vinaigre - Un Concentré d'Astuces » en cliquant ici !

Vous pouvez aussi recevoir gratuitement par email de nombreux conseils santé, beauté, entretien de votre intérieur et même... pour vos animaux de compagnie. Pour en savoir plus, cliquez ici.

5 reflexions sur “Cafetière: combat contre le tartre

  1. vincent

    Bonjour, j’ai une cafetière type saeco qui broye le café. Sur la notice, il est stipulé de ne pas utiliser de vinaigre pour le détartrage. Est ce pour vendre leur chère pastille ou le vinaigre abimerait certain joint ? Etrange, non ? Du coup, je n’ose pas essayer le détartrage au vinaigre…

  2. Samuel Auteur de l'article

    Bonsoir Vincent,

    Dans votre cas, si le constructeur l’a marqué je ne tenterai pas le détartrage avec le vinaigre.

    @ bientôt,

    Samuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *